Comment envoyer le camping-car de l’Europe en Amérique du Sud, étape par étape

Calabaza_transp
Comment envoyer le camping-car de l'Europe en Amérique du Sud, étape par étape

Lorsque nous avons décidé d’aller en Amérique, nous avons entrepris une recherche pour trouver la meilleure option pour envoyer Kale, notre camping-car de 7,23 m de long, 2,23 m de large et 3,10 m de haut, de l’autre côté de l’océan.

Il était évident qu’envoyer Kale par bateau était la seule option, mais de nombreuses questions et doutes devaient être résolus: où embarquer, qui pourrait nous aider et nous faire des recommandations, quelles entreprises fournissaient ce service, ce que nous devrions faire, combien cela coûterait-il, quels documents aurions-nous besoin? … par où commencer!?

Dans cet article, je vous explique comment nous l’avons fait et comment notre expérience s’est avérée en détail.

PAR OÚ COMMENCER?

Tout d’abord nous avons regardé sur internet à la recherche d’options, de sociétés, de ports et de prix pour nous guider. Nous avons trouvé plusieurs sociétés pouvant assurer le transport, mais il était essentiel d’avoir les recommandations d’autres voyageurs ayant déjà vécu cette expérience.

Nos amis de « Autocaravana en Familia » ont été d’une grande aide pour toutes les recommandations sur ce sujet, mais aussi sur beaucoup d’autres. MERCI FAMILLE!

Ainsi, après avoir comparé les entreprises, les prix et les services, nous en avons choisi un en particulier, car celui-ci semblait le plus complet en termes de services et de flexibilité par rapport à ce que nous pouvions transporter à l’intérieur. Certaines sociétés ne nous laissaient rien transporter dans le véhicule, mais SEABRIDGE nous a permis d’envoyer le camping-car chargé de nos affaires et c’était en plus celle qui avait plus d’expérience dans ce type de transfert.

Seabridge assure le transport dans différents ports d’Amérique du Sud, d’Amérique centrale et d’Amérique du Nord, ce qui nous permet non seulement de l’utiliser comme transfert pour l’aller, nous pouvions également avoir une notion de prix pour le retour depuis tous ces ports.

COMMENT SE FAIT LE TRANSPORT DU CAMPING-CAR EN AMÉRIQUE?

Il existe deux types de formats pour transporter un véhicule; le mettre dans un conteneur ou dans un RORO. Dans notre cas, en raison des dimensions de Kale, il n’y avait aucun doute; il fallait faire du RORO. Cela signifie que le camping-car est transporté comme s’il s’agissait d’un ferry mais sur un cargo.

Le prix est calculé en tenant compte de la cylindrée totale du véhicule. Pour nous, qui avons un camping-car de grande taille ce n’était pas très bon marché, mais nous savions que nous voulions emmener Kale.

Nous savions aussi que le point de départ serait en Amérique du Sud, mais nous devions décider de l’envoyer à Montevideo, en Uruguay, ou à Zarate, en Argentine. Encore une fois, les recommandations de différents voyageurs ont clarifié nos doutes. La meilleure option est de passer par Montevideo. Ce port est simple, offre beaucoup de sécurité et permet d’effectuer les procédures pour retirer le véhicule de manière très agile (5 heures en total).

Pour expédier le camping-car en Amérique du Sud, nous devrions nous rendre au port d’Anvers, en Belgique, où Seabridge propose le meilleur prix. Nous avons donc prévu un itinéraire qui nous ferait traverser l’Europe avec destination finale au port d’Anvers, où nous quitterions Kale… « Bon voyage Kale! ».

Avant de laisser Kale au port, Seabridge et d’autres voyageurs nous ont également recommandé de bloquer l’entrée des sièges de pilotage a l’habitacle afin d’empêcher ou de rendre plus difficile au moins le passage à l’intérieur du véhicule.

Nous avons acheté des planches de bois et nous avons construit un mur en bois entre les deux espaces.

 

PROCÉDURES ET PAPIERS

Tout d’abord, il est important de réserver le voyage trois mois à l’avance. Aucun frais n’est facturé à ce moment et ils vous permettent de modifier les dates sans frais supplémentaires.

Pour effectuer la réservation, vous devez remplir un formulaire sur une feuille où sont principalement demandées toutes les données et les dimensions du véhicule, ainsi qu’une copie des documents du véhicule pour pouvoir confirmer la réservation.

Ensuite, Seabridge vous informe et confirme la date plus précise, tout en tenant compte que ce type de transport peut subir des modifications de dates, aussi bien pour le départ que pour l’arrivée. Vous devez donc vous détendre et suivre les dates qu’ils vous communiquent.

Dans notre cas, nous avons quitté Kale 5 jours avant le départ du navire, et son départ a été retardé un jour au port. La livraison de Kale dans le port d’Anvers a été extrêmement simple: ils avaient déjà toutes les informations de notre réservation, nous avons rempli les documents de voyage, ils ont photocopié les passeports et les papiers de la voiture et … c’est fini ! On peut passer le contrôle du port.

Le contrôle du port est très simple aussi parce que tout est automatisé. Vous passez à la zone de contrôle où vous placez le camping-car sur une balance qui le pèse et le scanne. Ils prennent des mesures pour confirmer les dimensions déclarées et placent des autocollants sur les vitres avec les données du véhicule, comme s’il s’agissait d’une valise à l’aéroport; o).

Ils vous disent où se garer au port et là, vous le laissez complètement fermé. Vous devez laisser également la clé, (uniquement celle qui sert à ouvrir et allumer le moteur) dans le bureau, où elle est en sécurité.

Et fini le processus, vous partez … vous le laissez là !!!! … c’était un moment important!

Précisions utiles, du moins nous nous ne le savions pas : le port d’Anvers est assez éloigné de la ville et il n’existe aucun moyen de transport public (l’arrêt de bus le plus proche est à 30 minutes à pied jusqu’à un arrêt de bus). Vous pouvez commander un taxi qui coûte environ 70/80 € jusqu’à la gare centrale d’Anvers.

PAPIERS DE DESTINATION ET PENDANT LE VOYAGE.

Lorsque le véhicule est déjà consolidé (terme du monde portuaire) et en déplacement, Seabridge vous envoie la facture pour payer le montant du transport et de l’assurance. L’assurance est facultative, dans notre cas, nous l’avons prise pour être plus tranquilles. Le coût de l’assurance correspond à 1% de la valeur déclarée du véhicule.

Après cela, nous avons suivi l’itinéraire de Kale de temps en temps, car il vous donne un code de suivi du bateau grâce auquel vous pouvez voir où il se trouve à tout moment.

Quelques semaines avant l’arrivée de Kale à Montevideo, nous avons contacté par téléphone la société avec laquelle Seabridge travaille à Montevideo, KMA Uruguay. Ils vous informent des dates d’arrivée les plus exactes et des tarifs à payer à Montevideo pour le libérer.

Dans KMA, vous devez payer plusieurs tarifs: le prix de gestion local qui vous donne droit à 5 jours de stationnement du véhicule à Montevideo sans coût supplémentaire, un autre tarif permettant d’obtenir le document de sortie du véhicule original que KMA vous a donné et enfin le transfert du véhicule. Tous ces frais sont payés en cash et en dollars américains aux bureaux de la KMA lorsque le véhicule est déjà arrivé.

D’ici le propriétaire du véhicule doit se rendre au bureau des migrations pour obtenir un certificat nécessaire pour l’entrée en Uruguay. Cette procédure est rapide et peu coûteuse, elle est payée en pesos uruguayens.

À partir de ce moment, vous devez vous rendre au port. Toutes les procédures précédentes et celles que je vais vous dire à continuation peuvent maintenant se faire à pied.

La destination finale est le port de Montevideo, où vous devez effectuer les deux dernières procédures. À la douane, vous devez présenter tous les documents obtenus et ci-dessus, ainsi que l’assurance locale du véhicule que vous avez prise, et une photocopie du permis de conduire, du passeport et des documents du véhicule.

Avant de terminer les démarches aux douanes, vous devez vous rendre au bureau du port où vous devez payer le dernier taux, montant à payer par tonne que pèse votre véhicule. Ces frais sont également payés en cash et en dollars américains.

Ensuite, vous revenez à la douane avec le document qui justifie que vous avez payé les droits de port et ils vous donnent le document pour retirer votre véhicule…

Vous pouvez maintenant vous rendre à l’entrepôt où votre véhicule est garé avec le papier que vous avez reçu à la douane pour retirer le véhicule.

¡¡¡¡IL EST LA !!! Nous nous retrouvons enfin… Et tout est en parfait état.

Pour tout finir, vous devez vous rendre à l’inspection du véhicule où il est examiné (très peu dans notre cas, il ont juste regardé un peu à l’intérieur) et où ils vous donnent le document d’entrée au pays qui vaut de l’or, vous devez le garder jusqu’à ce que vous quittiez le pays.

Et voilà … on va découvrir l’Uruguay!

 

Détail des dépenses :

Coûts

Merci de partager cet article

Calabaza_transp

Ale

Papá, amigo, aventurero y curioso, si no me conoceis estas son algunas de las palabras que me definen.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Responsable del fichero: The Vegetarian Travel.Finalidad:moderar comentarios. La Legitimación; es gracias a tu consentimiento.Destinatarios: tus datos se encuentran alojados en mi plataforma de hosting Webempresa. Podrás ejercer Tus Derechos de Acceso, Rectificación, Limitación o Suprimir tus datos enviando un email a hola@thevegetariantravel.com o ante la Autoridad de Control.Encontrarás más información en política de privacidad